En acte en puissance philosophie

Ce qui n’est qu’en puissance, par opposition à ce qui est en acte, est ce qui n’est pas. André Lalande, Vocabulaire technique et critique de la philosophie.

Aide personnalisée pour tous vos devoirs de philosophie, réponse à votre dissertation de . La puissance, opposée à l’acte, n’est pas la puissance au sens politique, consistant à dominer tout le monde. Il s’agit de la possibilité, de la disposition ou de . Philosophie – Les repères du programme (BAC). Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009). Michel Blay, Dictionnaire des concepts philosophiques , Larousse, 20, 8p. Site de philosophie scolaire de Michel Lepesant.

Le passage à l’acte , c’est la puissance qui devient acte. En acte= cette potentialité est effectuée actuellement. La puissance est chez Aristote associée à la matière, alors que l’acte relève plutôt des causes formelles et finales (voir les causes). En un autre sens, nous parlons de puissance comme quelque chose qui se manifeste effectivement, comme un acte, par exemple lorsqu’un gouvernant exerce . V-L’ACTE ET LA PUISSANCE SELON SAINT THOMAS D’AQUIN. Ce blog est consacré à la philosophie et à la littérature dans la mesure.

En puissance se dit de ce que peut réaliser un objet, un vivant ou une . En acte : ce qui est actuellement, effectif à l’instant. En puissance : ce qui est potentiellement, virtuellement , ce qui tend . Par conséquent, la distinction de l’être en acte et de l’être en puissance ne serait jamais née sans les apories classiques . La distinction entre acte et puissance recoupe, chez Aristote, plusieurs domaines et aide à construire une image systématique de la pensée du philosophe.