Abstrait concret philosophie

Est concret (du latin concretus, concrescere, se solidifier) ce qui peut être. Auroux et Yvonne Weil, Dictionnaire des auteurs et des thèmes de la philosophie. Est abstrait ce qui dérive d’une abstraction et qui s’oppose à concret.

Par exemple, le concept de table exclut les particularités sensibles et concrètes de couleur, . D’après le dictionnaire Trésor de la langue française informatisé (TLFI). L’abstrait est le résultat d’une opération d’isolement, par analyse, d’un . Philosophie – Les repères du programme (BAC). Le terme concret peut-il apparaître sans la connaissance du terme abstrait?

Aller à En philosophie – Le type dont il est une partie, est en soi un objet abstrait. La distinction abstrait-concret est souvent présentée et initialement . Aller à Opposition de l’abstrait et du concret – L’opposition entre l’abstrait et le concret est le plus couramment comprise comme absolue. Il n’existe pas des domaines concrets (la mécanique, par exemple) et des domaines abstraits (la philosophie, par exemple) ! Que signifie Concret en philosophie ? Qui ne résulte pas d’une opération d’abstraction.

Est concret , ce qui replacé dans son contexte, dans son ensemble. D’Alembert, Essai sur les Eléments de Philosophie, p. Corrigé de la dissertation : L’ABSTRAIT ET LE CONCRET ? Cependant, une opération mentale me permet d’abstraire,c’est-à-. Est abstrait ce qu’on abstrait (c’est-à-dire ce qu’on extrait) d’une diversité de phénomènes pour en retenir les propriétés communes et les . Qui n’est pas concret, qui relève de l’abstraction, qu’on ne peut pas voir mais qu’on peut concevoir par l’esprit. Hegel fut le premier à introduire dans la philosophie les catégories d’abstrait et de concret dans le sens spécifique qui fut par la suite .